Pauvre Brigitte ou l’inégalité dans les différences d’âge

Macron vient d’être élu et à priori, notre nouveau président fait essentiellement parler pour la différence d’âge qu’il a avec sa femme…

J’ai pas voté pour lui, au contraire, je ne l’aime pas du tout, mais cette espèce d’acharnement sur les 20 ans de plus de sa femme me répugne.

Parce que perso, du moment qu’il dirige bien le pays, il peut bien être en couple avec un radiateur, je m’en bats les reins.

10424489

Alors évidemment, je ne suis peut être pas objective, puisque j’ai moi même 12 ans (et demi) de plus que mon compagnon. Mais quel sexisme….

Il faut savoir que le couple Macron a exactement le même écart d’âge que le couple Trump. A qui on reproche bien des choses avec raison, mais pas tellement ça.

Parce que c’est l’homme qui est plus vieux. Et pas l’inverse.

Les conventions sociales ont donc décidé que l’homme devait avoir quelques années de plus que la femme. Au pire, le couple peut avoir le même âge.

Mais pourquoi est-ce si incroyable et tabou, lorsque c’est l’inverse?

Aujourd’hui, dans seulement  16% des couples, la femme est plus âgée. Et encore, l’écart moyen est de 4 ans. Même si les chiffres ont progressé depuis 1960 (10% à ce moment là), on reste encore bien loin du 56% pour les couples dits « typiques » ou l’homme est plus vieux que la femme.

Alors, bien sûr, physiologiquement, un homme peut se reproduire plus longtemps qu’une femme. Et ça joue sur le comportement social, puisque malgré tout, nous ne sommes que des animaux qui cherchons à faire perdurer l’espèce.

Mais aujourd’hui, ou les mœurs changent, ou nous vivons plusieurs vies, ou les familles recomposées n’ont jamais été aussi nombreuses, pourquoi est-ce encore si honteux et moqué que de voir une femme avec un homme plus jeune?

Sachant que nous vivons plus longtemps qu’eux, il serait pourtant logique de voir ce modèle de couple émerger. En moyenne, une femme meurt à 85 ans et un homme à 78.9 ans.

De là à dire que la société préfère les veuves aux veufs, y a qu’un pas que je suis prête à franchir nanméo.

Nan mais, ne nous leurrons pas, une femme avec un homme plus jeune, tout de suite, elle sera traitée de mangeuse d’hommes. De couguar. De dominatrice.

Un homme avec une femme plus jeune sera traité à la rigueur de vieux beau. De chanceux. De Don Juan.

Elle est belle, la putain d’égalité. Egalité homme/femme oui. Mais dans la limite du raisonnable pour notre société de machos.

D’ailleurs, quand dira-t-on égalité femme/homme? Ce serait logique rien que pour l’ordre alphabétique…

Mais non. L’homme avant tout. Le masculin l’emporte sur le féminin, dans la langage française comme dans la vie.

Et si on se bougeait pour que ça change? Brigitte aura peut être au moins aidé à ça, nan?





Rendez-vous sur Hellocoton !

Les commentaires sont fermés.