L’été, les chaises de jardin et mon cul

Avec les beaux jours revient le temps des barbecues et autre repas en extérieur. Et revient aussi l’angoisse de tous les gros culs: ou poser nos royaux séants?

Parce que, c’est vrai, manger dehors, c’est top. Au soleil, avec le mojito dans une main et la brochette dans l’autre, j’adore.

Mais la sueur commence à perler sur mon front quand je songe aux mobiliers de jardin. Et je suis certaine que tous les culs rebondis me comprennent. Car là se trouve l’horreur: LES CHAISES DE JARDIN!!! Oui, ces pétard d’outils de torture. ET de honte.

Fauteuil-Florida-MSFJ010

Parce qu’en général, ces chaises ont une superficie très réduite délimitée par ces merdes d’accoudoirs. Ce sont eux qui ruinent toute dignité. Et là, LA question: est ce qu’on va rentrer dedans??? OOOOHHHH oui, la tristesse qu’on ressent en s’interrogeant sur la taille de notre postérieur, essayant par de savants calculs de visualiser les chances de tout caler dans le siège. Et ce, bien évidemment, de manière discrète. Et pas avec un trou noir au fond des yeux, histoire de ne pas éveiller les soupçons des autres.

Si par bonheur, on arrive à se visser dans la chaise, ce n’est que le début. Parce qu’après, faudra en sortir!! Sans pour autant prendre l’option tortue de mer, qui se relève avec son siège sur le dos.

« Claire, tu peux me passer le sel? » et hop, je me mets debout et j’embarque la chaise avec moi.

THE moment de solitude.

Heureusement, y a des gens bien, des gens qui ont le bon gout d’avoir des chaises sans accoudoirs. Sauf que bien souvent, ce sont des petites. Genre des qui risquent de nous mener à la honte ultime: celle du pétage de chaises. Où tout le monde se précipite pour savoir si on va bien. Pire que tout, erkkk. On veut pas de sollicitude dans ces moments là, nononon.

Alors, on peut tranquillement s’asseoir ou? Sur un banc? Par terre? Nan, franchement, les mobiliers de jardin ne sont pas faits pour les plus-size, ni homme, ni femme.

Alors, aujourd’hui, je le prends à la rigolade, mais ça n’a pas toujours été le cas. C’est quand même super galère de devoir y réfléchir à deux fois avant de poser nos fesses (par ailleurs fort sympathiques) lorsqu’on est invité.

Bon, oui, je sais, je soulève des problèmes de société incontournables. Et oui, je sais, je vais surement en entendre parler pendant les prochains barbecues si d’aventure il se remet à faire beau. Mais tant pis, j’ai au moins pu pointer de mon doigt élégant et dodu ce scandale estival. Na!!

(on a les combats qu’on peut)





Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Commentaires sur L’été, les chaises de jardin et mon cul

  1. laura
    23 août 2015 at 21 h 12 min (2 années il y a)

    Alala mais comme ça me parle! Je fais une taille 54 mais une taille 54 avec un vrai bon gros cul, à force je ne prends même plus le risque de m’asseoir sur des chaises de jardin dès le départ. Heureusement j’ai un chéri merveilleux qui dès qu’on doit se rendre a ces barbecue va direct non pas me chercher mais nous chercher deux chaises dites normal. Pour pas que je me sentes seule et en général je nai rien à demander il le fait automatiquement (c’est ty pas beau ♥)

    Répondre
    • Claire
      Claire
      27 août 2015 at 18 h 53 min (2 années il y a)

      Ahahahah, Laura, tu as un homme en or!!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *